Facteur de protection D – Une campagne d’information sur la protection des droits humains en Suisse

Notre Facteur de protection est en jeu

Facteur De Protection D

Notre Facteur de protection est en jeu

L'initiative de l’UDC "Le droit suisse au lieu de juges étrangers", veut suprimer la Convention européenne des droits de l'homme pour la Suisse. Notre vidéo comique explique en bref pourquoi la CEDH est un facteur de protection important pour chacun d'entre nous. 

ARGUMENTAIRE CONTRE L’INITIATIVE POPULAIRE „LE DROIT SUISSE AU LIEU DE JUGES ÉTRANGERS“

Schutzfaktor M in der Tagesschau mit der roten Karte gegen die Anti-Menschenrechtsinitiative

ARGUMENTAIRE CONTRE L’INITIATIVE POPULAIRE „LE DROIT SUISSE AU LIEU DE JUGES ÉTRANGERS“

Le seul état d’Europe qui n’a pas signé la CEDH est le Belarus. Nous ne voulons pas être en compagnie avec ce régime autoritaire. Découvrez dans nos arguments pourquoi l'initiative "Le droit suisse au lieu de juges étrangers" fait mal à la Suisse. 

"Facteur de protection D - Les droits humains nous protègent" est une campagne lancée en 2014 par l'association porteuse Dialogue CEDH qui s'engage aux niveaux social et politique pour la sauvegarde de la protection des droits humains en Suisse. Cette campagne cherche à empêcher que l'initiative populaire "Le droit suisse au lieu de juges étrangers" ne soit acceptée. Cette initiative, que nous avons rebaptisée "Initiative anti-droits humains", vise à supprimer la Convention européenne des droits de l'homme (CEDH) qui garantit la protection de nos droits fondamentaux. En compagnie de milliers d'individus et avec 93 organisations partenaires dans toute la Suisse, Facteur de protection D attire l'attention sur les dangers d'une telle initiative.